Instrument de musique : les différents types de piano ?

Instrument de musique les différents types de piano 

Vous l’avez sûrement remarqué, il n’y a pas qu’un seul type de piano. Un claviériste d’un club de jazz ne joue pas le même modèle qu’un pianiste d’opéra, et ce, dans plusieurs domaines à la fois. Les points de différence peuvent être la forme, la taille, le son, mais également le mécanisme. Quoi qu’il en soit, il s’agit toujours du même instrument de musique.

Si vous voulez acheter votre propre piano, parcourez ce dossier pour connaître les variétés de piano existantes.

Les pianos acoustiques

Malgré leur ancienneté, les pianos acoustiques demeurent au top des recommandations actuelles en matière de facture instrumentale. Cet engouement est surtout dû à la finesse du son diffusée, mais également à la classe soulignée par l’acoustique. Il existe deux sortes de pianos acoustiques, dont le piano à queue et le piano droit.

Piano à queue

Également qualifié de piano de concert, le piano à queue est le plus sophistiqué de tous. Sa particularité ? Il émet le son depuis des cordes horizontales. C’est surtout les vibrations de ces dernières qui sont à l’origine des mélodies majestueuses de l’instrument. Celui-ci offre une puissance sonore sans égale à l’acoustique. Cela est grâce à sa grande caisse de résonnance. En ce qui concerne la mécanique, le toucher fait l’objet d’un registre très large. Plus on appuie fort, plus on obtient une mélodie puissante et profonde. Le piano à queue est également réputé pour la grande classe de son apparence.

Piano droit

Il s’agit d’une version alternative du piano à queue. La différence se trouve sur la disposition des cordes. Pour le piano droit, les cordes sont alignées de manière verticale. La résonnance n’est pas aussi profonde que pour le modèle précédent, mais la qualité du son est maintenue. Dans cette même catégorie, on retrouve deux sortes de pianos droits :

  • Le piano d’expression : offrant une gamme plus raffinée et nuancée,
  • Le piano d’étude : offrant un jeu standard.

Avant de choisir son piano droit, il est conseillé de tenir compte du prix. Le piano d’expression est plus coûteux que le piano d’étude.

Le piano numérique

Souvent confondu avec le synthétiseur, le piano numérique partage quelques similitudes, mais avance un style différent. C’est un instrument de musique qui n’utilise que des composantes électroniques, mais toujours dans la catégorie « piano ». La spécialité de celui-ci repose sur la souplesse des fonctionnalités. D’abord, on a l’avantage de profiter d’une multitude de sonorités sans parler des timbres. Le volume peut également être modifié en fonction de la résonnance souhaitée. Mieux encore, sa fonction numérique lui permet de faire directement un enregistrement sur l’appareil.

Le principal argument du piano numérique est son amovibilité. Il est moins encombrant qu’un vrai piano alors que la sonorité n’est pas très différente. Il propose également un toucher lourd avec plus de 88 notes pour profiter d’un jeu varié.

Les pianos électriques

Les pianos électriques font partie d’une catégorie très différente. Ils proposent un son unique, mais qui n’est pas très loin des précédentes versions. Ils utilisent des plaques en acier à la place des cordes. La vibration des plaques est ensuite captée par un dispositif électromagnétique pour diffuser le son à l’aide de haut-parleurs. On retrouve deux sortes de pianos électriques.

Piano électrique

Celui-ci reprend toutes les fonctionnalités d’un vrai piano, mais de manière simplifiée. Les timbres sont peu variés et ne concernent que la facture « piano » et « e-piano ». Quoi qu’il en soit, il est également équipé d’un clavier et d’un pédalier.

Synthétiseur

Le synthétiseur quant à lui est une version plus moderne. Il comprend presque tous les timbres de la facture instrumentale dans son corps musical. C’est d’ailleurs le modèle le plus prisé du moment grâce à la richesse de ses fonctionnalités. Il permet non seulement de jouer, mais également de faire un arrangement musical, une prise de son via un câble MIDI (directement relié à un ordinateur).

Les autres types de claviers

Outre les modèles présentés ci-dessus, il existe encore d’autres types de claviers. Les principes instrumentaux sont les mêmes, mais la différence se trouve dans les mélodies proposées. Le timbre des versions suivantes relève d’un autre concept musical.

Piano mécanique

Il s’agit d’un type de piano qui se joue sans pianiste. Il est actionné par un mécanisme automatique similaire à celui d’une boîte de musique.

Clavecin

Le clavecin est un instrument à cordes pincées. C’est ce qui lui donne un son plus ou moins pointu avec un accent métallique.

Clavicorde

C’est une version tirée du clavecin. Les cordes sont étouffées au lieu d’être pincées. Ce qui propose un son plus doux.

Épinette

Relative au clavecin, l’épinette est également un instrument à cordes pincées. La seule différence se trouve dans le timbre.

Orgue

Contrairement au clavecin et à l’épinette, l’orgue est un instrument à vent qui fonctionne par un ensemble de tuyaux sonores.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.